CENTRE CULTUREL CAMILLE CLAUDEL, LA VILLE AUX DAMES

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Maître d’Ouvrage :  la Ville aux dames
Architecte : CIL ARCHITECTURE
Ingénieurs : ADX structure, CORETUDE fluides
Surface : 550 m2
Inauguration septembre 2016

Le centre culturel Camille Claudel est situé dans un vaste jardin planté, à quelques mètres des bords de Loire. C’est un  bâtiment public dédié aux enfants comportant une série de salles de classes et d’activités s’ouvrant sur une pelouse de jeux. La silhouette  du bâtiment présente une ligne d’horizon basse pour respecter le site et le contexte urbain peu dense du paysage des bords de Loire.

Le plan du bâtiment s’adapte et se « plie » en fonction du site et des contraintes du lieu : respect des marges de recul, contournement des arbres existants qui sont conservés, et respect des préconisations en zone inondable. La volumétrie du bâtiment laisse entièrement lire la composition intérieure des espaces. Ainsi le volume faisant saillie dans la façade arrière correspond, en extrusion, au volume nécessaire pour les bancs des enfants. Toutes les salles s’ouvrent au sud sur le jardin par de larges baies vitrées, et la circulation au nord s’ouvrent sur les parties ombragées du site.

Construit en maçonnerie traditionnelle et charpente bois, le bâtiment offre aux enfants des espaces intérieurs vastes, clairs et largement ouverts sur le parc environnant. Les espaces intérieurs laissent apparents les matériaux de construction : parpaings peints, poutres bois apparentes et bac perforé acoustique en plafond.

En façade, le centre culturel s’habille d’une peau épaisse et rugueuse d’un bleu intense. La teinte bleue souligne la silhouette découpée du bâtiment et dialogue avec les dégradés de verts de la végétation. Il distingue et qualifie le centre culturel, vite approprié par les enfants.

Une coursive translucide joue le rôle de lien entre les différents bâtiments du site et le jardin. C’est une large circulation baigné d’une lumière douce qui constitue un préau fermé donnant sur le jardin. La coursive est réalisée en structure bois sur laquelle viennent se fixer bardage et couverture en polycarbonate.

Si la vue des arbres est omniprésente au sein du bâtiment, La peau bleue du centre culturel lui confère une présence singulière et attractive dans le jardin, une « personnalité » remarquable dans la ville.

……….